À PROPOS

Blonde

  Blonde et les Fringues, c'est avant tout une aventure folle dans laquelle je me suis lancée il y a deux ans, moi Blonde, ou plutôt Marie-Eve Galleteau. Depuis toute petite je rêve de devenir styliste, et à 20 ans j'ai fait de ce rêve une réalité. Vous l'aurez deviné, je suis blonde, aux cheveux très courts, je mesure 1,57m et je fais une taille 44. Je porte les fringues de mon arrière-grand-mère (#teamjacqueline), j'ai plus d'une vingtaine de rouges à lèvres de toutes les couleurs, j'adore dénicher des pépites en brocantes et friperies, porter des trucs qui brillent au point d'en devenir bling bling, et je pourrais vous parler musique pendant des heures. Vous l'aurez donc compris, je suis quelqu'un qui n'aime pas rentrer dans les clous. C'est donc le plus naturellement du monde que Blonde et les Fringues se voulait différente de l'industrie de la mode, en termes de couleurs, de motifs, de formes, et de valeurs.

  

 

  C'est après avoir obtenu un baccalauréat en Design et Arts Appliqués puis un BTS en Design de Mode que j'ai décidé de créer ma propre marque de vêtements et d'accessoires made in France. Blonde et les Fringues, ce sont des créations entièrement faites main, pensées et réalisées à proximité de Poitiers (86), inspirées des tendances passées, et qui revisitent les classiques de la mode. Chaque création à pour but de vous apporter ce petit truc en plus, ce petit grain de folie qui vous permet de vous assumer, et de montrer qui vous êtes, sans peur ni tabou. Mon plus grand désir est que chacun puisse affirmer son style, se sentir à l'aise tout en s'amusant dans ses tenues, sans craindre le regard des autres. N'ayez pas peur d'expérimenter, de mélanger les textures, les motifs... osez faire les choses, soyez libre ! Ayez confiance, réveillez l'artiste en vous, c'est ce qui vous rend beau/belle.

 

La marque

"SOYEZ VOUS-MEME, LES AUTRES SONT DÉJÀ PRIS" OSCAR WILDE 

  Toutes les collections sont dessinées, patronnées et confectionnées au même endroit, par mes seules petites mains. Ambitieuse dans l'âme, je me suis fixé comme objectif de proposer une autre version de la mode, une version plus éthique, loin de l'industrie du fast-fashion. La qualité de mes produits reste bien évidemment ma priorité. C'est pourquoi j'ai fait le choix d'utiliser au maximum des matières fabriquées à base de fibres biologiques, plus respectueuses de l'environnement et moins nocives pour la santé des producteurs. Il est temps pour nous de prendre conscience de notre consommation, et de favoriser des produits de qualité, durables, et plus respectueux. 

Ce que j'aime par dessus tout dans cet incroyable aventure, c'est voir se développer mes idées de A à Z. Je dessine mes créations et définis les collections, puis je m'occupe du patronage, du choix des textiles, de la confection, de l'étiquetage, de l'organisation des shootings, de la création du site, puis de la vente et de la communication. Ma plus grande satisfaction reste de vous voir porter mes vêtements, et pour cela je vous dis mille mercis ! 

 

Blonde et les Fringues c'est une aventure humaine, une grande famille qui se construit petit à petit, des rencontres que je n'aurais voulu rater pour rien au monde. Merci à toutes les personnes qui depuis deux ans se sont jointes à moi, celles qui sont là depuis des années, certaines depuis l'école maternelle, et merci à ma famille. Merci aux entrepreneurs, aux créateurs, aux ambitieux et aux rêveurs que j'ai pu rencontrer. Une mention plus que particulière à Léa (allias Rousse, la meilleure amie de Blonde), sans qui rien ne serait possible, car en plus de réaliser (presque) tout le travail photographique de la marque, c'est vers elle que je me tourne dès que j'ai besoin de conseils. Et enfin merci à vous, qui soutenez les petits créateurs indépendants, c'est grâce à vous que tout cela est possible et que petit à petit le monde se tourne vers une consommation plus responsable et plus saine.

 

Merci

Marie Eve allias Blonde

"JE VOUS SOUHAITE DES RÊVES À N'EN PLUS FINIR, ET L'ENVIE FURIEUSE D'EN RÉALISER QUELQUES-UNS." JACQUES BREL